En tant qu’auteur/illustratrice, je me devais de faire ce post au moins une fois dans ma vie. Certes, j’avais imaginé le faire quand j’aurai plus de 1000 publications à mon actif, au moins 40 ans de métier et que j’aurais rencontré tous les éditeurs français. Mais vu la situation actuelle et comment les choses ont l’air d’évoluer, je voulais juste remercier les éditeurs/éditrices (ou directeurs/rices de collections, cela va de soi) et les encourager dans ce qu’ils entreprennent.

Être éditeur, c’est gérer une entreprise

Il ne faut pas oublier qu’un éditeur est comme un patron d’entreprise : il a des frais, des obligations envers ses salariés, des choix importants quant à l’orientation de son entreprise… La différence entre un éditeur et un responsable d’entreprise, c’est qu’il est très difficile de savoir avec certitude comment un livre va se vendre. Et oui, on peut miser gros sur un titre qui ne fonctionnera qu’à moitié de ce qu’on pensait. Et à l’inverse, avoir un succès sur un titre qu’on ne pensait pas. Être éditeur, c’est prendre des risques. Éditer un livre, surtout d’un auteur qui n’a jamais publié, c’est miser sur l’avenir.
Personnellement, je ne serais pas sereine. Et c’est pourquoi je suis admirative et plus que respectueuse de leur travail.

Prendre des risques en tant qu’éditeur

Toujours en lien avec la prise de risques, certains éditeurs/éditrices ont à cœur leur métier qui est de promouvoir la culture, informer, partager les connaissances… Il est, je pense, très difficile de faire le choix de publier un livre qui pourrait être mal perçu du public et donc ne pas être « rentable ». Et pourtant ces livres sont nécessaires justement pour mettre en place des débats et réflexions, avoir des avis qui divergent. Bref contribuer à la diversité.

chaine du livre editeur livre tiphaine boilet illustrateur Nantes

Encore plus loin, éditeur écoresponsable

Les éditeurs, par leurs choix de collections, de publications, permettent une diversité dans les livres. Nous pouvons trouver de tous les sujets. Mais il existe des maisons d’édition qui pour moi, vont plus loin et qui sont les précurseurs de l’évolution du livre : il existe des maisons d’édition qui prennent en compte l’aspect écologique de l’objet livre. En effet, ils conçoivent les livres pour un contenu qualitatif mais en plus font le choix de penser l’objet livre pour que lui aussi soit qualitatif, respectueux de l’environnement et le plus sain possible depuis sa fabrication (choix de l’imprimeur, du papier recyclé, limiter le bilan carbone, pas de vernis…). Ces personnes prennent des risques mais trouvent des solutions pour que cela soit viable (financièrement notamment) et partagent leurs réflexions et leurs trouvaillent pour que d’autres suivent.

Je tenais donc à remercier particulièrement ces personnes qui prennent soin de nous et de notre chez nous.
Dédicace spéciale La Cabane Bleue
Si vous connaissez d’autres éditeurs qui prennent en considération l’impact environnemental dans la fabrication de leur livre, mettez-les en commentaire 😉 Ce sera avec plaisir que je les ajouterais.

Pour en savoir plus sur le reste de la chaine du livre : librairiediffusion/distribution, bibliothèque, lecteur et auteur.

tiphaine boilet illustratrice nantes motion designer freelance

Tiphaine Boilet est depuis 2014 à Nantes (France), illustratrice professionnelle et Motion Designer freelance. Découvrez les autres réalisation de Tiphaine Boilet en visitant son site : Motion Design/animation, Illustration communication, vectorielle, jeunesse, digitale, événements